Réglette 19 octobre 2008

*

 

 

 Pour 1m64,  IMC= 17,4

 

 

 

Et voilà, je ne suis plus qu'à un kilo de mon objectif, 1 petit kilo de rien du tout pour toucher mon rêve ... Et pourtant, engoufrée dans ce tunnel, je ne vois toujours pas le bout, aucune lumière pour me guider, aucune issue de secour pour m'échapper.

 

Je me sens toujours aussi mal. Mon corps à 57 ou 47kilos je ne l'aime pas, je ne le supporte plus. C'est tellement frustrant, après tous ces efforts, ce combat, ces constantes contradictions entre ma raison et ma folie, je me vois toujours comme la grosse vache sans volonté. Et je me hais: tous les matins quand je monte sur ma balance parce que je perds pas assez vite. Je me dégoute de tous ces longs moments passés agénouillée au dessus des toilettes à appuyer comme une nevrosée au fond de ma gorge pour faire sortir tous les immondismes de Mia.

 

Les 10kilos sont bel et bien partis si je me base sur ma balance. Mais lorsque je me regarde, dans les mirois, les vitres (je me regarde partout mais ce n'est en aucun cas du narcissime, bien au contraire) alors je ne vois aucune différence: toujours moche, toujours ronde, pas assez bien, pas comme je devrais être, je peux faire mieux, je peux me torturer encore plus.

 

Je suis passée du 38 au 36-34 mais personne n'a l'air de vraiment remarquer ce changement ou si peu ... Je veux changer radicalement, choquer, je veux être maigre et j'en ai rien à faire de perdre mes seins. Je ne cherche pas à être bonne, je cherche à être moi.

 

 

Mon objectif n'est plus de 46kg mais de 43kg ( IMC= 15,9)

 

ça peut paraître choquant mais je suis tellement désespérée qu'il n'y a que la perte de poids qui m'apporte une veine satisfaction.

 

 

Marine

X.O.X.O.



19/10/2008
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 99 autres membres